samedi 7 octobre 2017

On en en a parlé mardi 3 octobre, compte-rendu


Des romans policiers qui font voyager
  • Olivier Truc et la série « Klemet & Nina, police des rennes »

    « Olivier Truc, journaliste, correspon­dant à Stockholm du journal Le Monde et du Point, se risque ainsi, à son tour, au polar ethnologique.Son roman a le charme un peu inquiétant des paysages qu'il met en scène, quand les immenses étendues désertiques disparaissent sous la neige et recèlent de multiples pièges. Le lecteur pénètre l'intimité d'une civilisation fascinante » (télérama)
    Un article et une interview de l'auteur sur le site « Guide-Stockholm.fr »

  • Les romans de Ian Manook et son personnage le commissaire Yéruldelgger, se déroulent en Mongolie, en Russie et en France.
    Un drôle d'autoportrait de l'auteur à lire ici.

  • La rivière de sang ; Jim Tenuto

    « Ex-star de football universitaire et vétéran de la guerre du Golfe, Dahlgren Wallace n'aspire qu'à poser ses valises. Aussi, lorsque le magnat des médias Fred Lather lui propose de devenir guide de pêche dans sa propriété du Montana, l'occasion est trop belle. Jusqu'au jour où l'un des invités se fait assassiner à quelques pas de lui. Accusé du meurtre, Wallace est contraint de mener sa propre enquête. » (Babelio)
Proses
  • Certaines n'avaient jamais vu la mer ; Julie Otsuka

    Un livre qui « raconte, à la première personne du pluriel - un "nous" qui vaut de nombreuses voix -, l'expérience de jeunes Japonaises envoyées à San Francisco, au début du XXe siècle, dans l'espoir d'une vie meilleure. (...)Riche idée de la part de Julie Otsuka d'avoir opté pour ce mode narratif pluriel et incantatoire : il dit avec force, mais sans pathos, la souffrance de ces jeunes femmes livrées brutalement à un quotidien qui les broie, d'une nuit de noces relevant souvent du viol à l'obligation de "trimer aux champs". (L'express)

  • L'origine de la danse ; Pascal Quignard
Une réflexion personnelle, érudite et très intime sur l'origine de la vie, sur ce qui existe en amont de la danse. Il n'est nullement question de danse au sens où nous l'entendons habituellement (excepté lors de l'évocation de la grande Carlotta Grisi) mais du « corps d'avant le langage »

Bandes-dessinées
  • L'adoption tomes 1&2 ; Monin et Zidrou

  • Un amour exemplaire ; Florence Cestac et Daniel Pennac
    Une interview des auteurs sur youtube


Prochain mardi : le 7 novembre à partir de 17 heures